top of page
Belle nature
  • Photo du rédacteurLaura de Optee

⚖️ Le Décret Tertiaire Décrypté


Dans un monde où la question environnementale prend une place centrale, le décret tertiaire s’impose comme un dispositif réglementaire essentiel en France.


Le décret tertiaire expliqué par Optee


🧐 Mais qu'est-ce que le décret tertiaire ?


Adopté en 2019 en France, ce texte impose aux bâtiments à usage tertiaire (on parle ici des bureaux, des commerces, des hôtels et autres établissements recevant du public) de réduire significativement leur consommation d'énergie d'ici 2030.

Concrètement, il s'agit d'une baisse d'au moins 40% de la consommation d'énergie en 2030, 50% en 2040 et 60% en 2050, le tout par rapport à une année de référence de supérieure à 2010.

Cette mesure vise non seulement à encourager les propriétaires à effectuer des travaux de rénovation énergétique, mais aussi à accélérer la transition vers une économie bas-carbone.


En cas de non-respect des obligations fixées par le décret, les propriétaires des bâtiments concernés s'exposent à des sanctions assez sévères.

Tout d'abord, ils seront tenus de payer une amende administrative qui peut s'élever jusqu'à 1 500 euros pour une personne physique et 7 500 euros pour une personne morale (par bâtiment). Et ce n'est pas tout, un mécanisme de "name and shame" est mis en place pour sanctionner les acteurs qui ne s'engagent pas pleinement dans cette démarche essentielle pour notre environnement et notre futur.


📖 Historique du décret tertiaire


Le décret n'est pas un phénomène nouveau. Sa genèse et évolution remontent à plusieurs années, marquées par des prises de conscience et des initiatives en faveur de l'environnement. Les réformes clés et modifications qu'il a connues témoignent de l'adaptation continue des politiques publiques aux enjeux écologiques.


🎯 Objectifs du décret tertiaire


Les objectifs du décret sont clairs : réduire significativement la consommation énergétique des bâtiments et améliorer leur performance environnementale. Cela passe par l'adoption de normes strictes et la mise en œuvre de pratiques durables.

Implications pour les entreprises : Pour vous, le décret implique des obligations légales précises, assorties de sanctions et de contrôles en cas de non-respect. Il s’agit donc d’un tournant majeur dans la gestion des bâtiments tertiaires.


🌱 Bénéfices environnementaux


Sur le plan environnemental, les bénéfices sont considérables. Le décret contribue à la réduction des émissions de CO2 et joue un rôle clé dans la lutte contre le changement climatique.

Défis et critiques Cependant, sa mise en œuvre n'est pas sans difficultés. Certains acteurs du secteur tertiaire expriment des réactions mitigées, soulignant les défis opérationnels et financiers.


🔎 Perspectives d'avenir


En termes de perspectives d'avenir, le décret est amené à évoluer avec des évolutions réglementaires à venir. La vision à long terme est celle d’un secteur tertiaire pleinement engagé dans la transition énergétique, il est donc important d'y répondre dès maintenant.

De plus, en imposant des normes de performance énergétique, le décret encourage les entreprises à optimiser leur consommation d'énergie.

À long terme, cela se traduit par une baisse significative des factures énergétiques.


🤝 L'accompagnement Optee


La mission d'Optee est d'accompagner les entreprises dans leur transition énergétique à travers un ensemble de solutions technologiques avancées.

Nous proposons une plateforme vous permettant de connaître les manières d'améliorer l'efficacité énergétique de votre bâtiment.

Nous sommes également votre conseiller de confiance, vous aidant à vous conformer aux normes réglementaires en vigueur, comme celles imposées par le décret tertiaire ou le décret BACS.

Grâce à un accompagnement sur mesure, Optee facilite la transition vers des fonctionnements plus verts, plus économiques et plus responsables.



Le décret tertiaire, malgré ses défis, représente une avancée significative dans la quête d’un avenir durable. Il incarne l’engagement de la France vers une économie plus verte et plus responsable.

Comments


bottom of page