top of page
Belle nature
  • Photo du rédacteurWein Max

L’isolation thermique par l'extérieur (ITE) pour la rénovation énergétique, comment ça marche ?



Appelée également isolation de façade, l’isolation thermique par l'extérieur (ITE) est une technique qui consiste à poser une couche de produit d’isolation sur les murs extérieurs et donc la façade de votre bâtiment. Le but de cette méthode est de protéger le bâtiment des agressions extérieures et de conserver le confort thermique.


Dans cet article, nous allons décrire les techniques utilisées pour isoler un bâtiment par l'extérieur, l'impact thermique de ce type d'opération, nous pencher les avantages et les inconvénients de l’ITE, et expliquer quelles aides il existe aujourd'hui pour encourager ce type de travaux de rénovation énergétique, globale ou par gestes.



Quelles sont les techniques de l'isolation par extérieur ?


L’isolation extérieure sous bardage


Il s'agit d’une technique consistant à apposer des panneaux ou des rouleaux isolants sur la paroi des murs. Ce système peut être installé à l’aide d’une ossature de bois ou de simples chevilles. Le matériel isolant le plus utilisé cette technique est le polystyrène (il est de plus en plus choisi car il est simple à poser et offre de belles finitions pour les façades) mais des matériaux plus écologiques sont aussi utilisés.


L’isolation thermique sous bardage représente un certain investissement, avec un prix compris entre 140€/m² et 230€/m² en fonction de la façade et de sa complexité.


L'isolation avec un parement en briques


Cette solution consiste à utiliser des plaquettes pour isoler une façade en brique. L’objectif est d’isoler par l'extérieur sans forcément modifier l’apparence de la façade. Les plaquettes isolantes sont souvent découpées dans de vraies briques, ce qui offre une similitude bluffante.


Cette solution peut être avantageuse dans le cas où les fenêtres sont déjà installées, car elle permet de prévoir une meilleure finition.


L'enduit isolant


Lorsque l’on opte pour cette solution, on a le choix entre deux types d’enduits : l'enduit hydraulique et l'enduit organique.


L'enduit hydraulique: ce produit se compose de deux matériaux : la chaux et le ciment. Cet isolant est particulièrement privilégié par les consommateurs en raison de son adaptation à toutes les structures. Il est idéal pour les projets de rénovation.


L’enduit organique : offrant une finition homogène et plus lisse, ce produit a aussi l’avantage d’être simple en application. Il est possible de l’appliquer à la main sur la surface à isoler.


L’isolation thermique par enduit isolant représente un certain investissement, avec un prix compris entre 110€/m² et 180 €/m².


Quels sont les avantages de l'isolation par extérieur ?


Dans une maison, 20% des déperditions thermiques passent par les murs. Si l’isolation extérieure est parfaitement réalisée, elle apportera un grand nombre d’atouts et d’avantages à votre habitation :

  • Des économies d’énergie importantes : En isolant les murs, vous réduisez considérablement vos besoins de chauffage - et vos factures - de près de 25 % !

  • Un confort thermique en hiver tout comme en été sans aucune perte au niveau de la surface habitable

  • Une rénovation efficace et efficiente de votre façade

  • L’assurance d’une imperméabilité totale de l’habitation et l’amélioration de l’isolation phonique du bâtiment

  • Une disparition des ponts thermiques, c'est à dire une zone par laquelle s’infiltre plus facilement l’air extérieur qui crée des fuites d’air et peut augmenter l’humidité

  • Une réduction des chocs thermiques sur les façades, à l’origine des fissures et des dégradations

  • Aucun dérangement pour les habitants pendant les travaux, puisque tout se passe à l’extérieur

  • Une valeur patrimoniale améliorée, puisque vous pouvez espérer une plus-value non négligeable en cas de mise en location ou en vente.



Quels inconvénients de l'isolation par extérieur ?


Même si l'isolation thermique par l'extérieur offre de nombreux avantages, notamment en terme de réduction des déperditions énergétiques, elle présente des inconvénients qu'il importe de connaître avant de se lancer.


La complexité des travaux d'isolation


L'isolation thermique par l’extérieur est une solution complète et complexe à la fois qui nécessite la réalisation préalable d’un audit énergétique. L'idéal serait de faire appel à un spécialiste du domaine comme Optee qui vous aidera à réaliser un bilan énergétique de l'habitation en question, et mettre en place un plan d'action adéquat.


Des démarches administratives indispensables


La réalisation d'une ITE nécessite quelques démarches administratives. Lorsque vous modifiez l'aspect extérieur de votre habitation (c'est-à-dire la façade), le chantier doit être officiellement autorisé et faire l'objet d'une déclaration préalable.


C'est une des raisons pour laquelle il est très difficile de rénover par l'extérieur dans des villes comme Paris, où l'aspect extérieur des bâtiments joue un rôle important dans l'attractivité de la ville. Pareil pour les châteaux 😂


Si vous avez l’horreur des démarches administratives, ou que votre bâtiment perdrait en attractivité avec une ITE, cette étape peut être bloquante pour vous, mais la bonne nouvelle c’est qu’il y a des entreprises qui peuvent vous assister pour mener vos démarches en toute simplicité.


Un coût de financement plus élevé


L’isolation thermique par extérieur peut être plus onéreuse qu'une simple isolation thermique par l'intérieur, et cela s’explique par les avantages que l’on a énuméré dans cet article. Pour cette résidence à Bourges, par exemple, le budget a dépassé les 2,5M€ !


Toutefois, il est possible de rentabiliser cet investissement si vous faites appel à une entreprise spécialisée qui, non seulement réalisera une ITE de qualité irréprochable m ais qui vous aidera aussi à déterminer les aides auxquelles vous pouvez prétendre.



Quelles aides éligibles pour les opérations d'isolation par extérieur ?


Comme le dit France Rénov' dans sa vidéo dédiée à la rénovation énergétique : ""Définissez le besoin, commencez par l'isolation" !


Que vous soyez particulier, gestionnaire de copropriété ou directeur technique en entreprise, il existe de nombreuses aides pour l'isolation par l'extérieur. Nous en listons quelques-uns ci-dessous pour vous aider à y voir plus clair.


Ma Prime Rénov' (MPR)


MaPrimeRénov' est une subvention versée par l’Agence Nationale de l'Habitat (l'Anah) depuis le 1er janvier 2020, née de la fusion de deux autres aides devenues obsolètes (le programme Habiter mieux agilité et le Crédit d'Impôt pour la Transition Énergétique, ou CITE), le dispositif Ma Prime Rénov’ (MPR) a été reconduit par le gouvernement dans le cadre du budget 2022.


La prime est accessible à tous les foyers, quels que soient leurs revenus, ainsi qu’aux copropriétés et aux propriétaires bailleurs. Le montant de la prime est calculé en fonction des revenus et du gain écologique des travaux. Il existe quatre catégories de revenus en fonction de la localisation du bâtiment à rénover et des revenus des ménages concernés (bleu, jaune, violet, rose).


MaPrimeRénov’ Sérénité apporte une aide financière aux ménages aux revenus modestes ou très modestes pour la réalisation d'un bouquet de travaux permettant un gain énergétique de 35% minimum.

Comment obtenir MPR pour des travaux d'ITE ?

L'Isolation des murs par l'extérieur - comme d'autres travaux d'isolation (isolation thermique des parois vitrées, isolation des plafonds et combles, isolation des murs par l'intérieur) est couvert par ce dispositi.


Pour en bénéficier, il vous faut effectuer une demande par téléphone au 0 808 800 700 ou sur le site maprimerenov.gouv.fr en suivant ces étapes :

  1. Vous créez votre compte sur le site de MaPrimeRénov’ et déposez votre demande de prime.

  2. L’Anah étudie votre dossier et vous confirme votre éligibilité.

  3. Vous réalisez vos travaux d’isolation.

  4. Vous transmettez votre facture sur votre espace personnel.

  5. Vous recevez votre prime, généralement dans un délai de 2 à 3 semaines après le dépôt de votre dossier complet.

Quel montant d'aides pour une isolation par l'extérieur ?

Pour des travaux d’isolation thermique des murs par l’extérieur, les aides sont évaluées de la façon suivante :

  • Ma Prime Rénov’ bleu : 75€/m²

  • Ma Prime Rénov’ jaune : 60€/m²

  • Ma Prime Rénov’ violet : 40€/m²

  • Ma Prime Rénov’ rose : 15€/m²

En 2022, le dispositif Ma Prime Rénov’ ne concernera plus que les logements de plus de 15 ans (qui représentent 15% du parc de logement) et non plus les logements de plus de 2 ans comme c’était le cas auparavant. Les logements de moins de 15 ans ont généralement déjà été construit conformément à la réglementation thermique 2005 ou 2012 et sont donc suffisamment performants.


Quelles sont les conditions d'éligibilité ?


Pour prétendre à MPR pour des travaux d'ITE, vous devez être propriétaire occupant ou bailleur d'un logement construit depuis plus de 15 ans, vivre en France, occuper votre logement comme résidence principale, vos travaux sont réalisés par un artisan reconnu garant de l'environnement (RGE).


Le matériau isolant utilisé doit avoir une résistance thermique de R≥ 3,7 m2.KW, être certifié ACERMI, et la conformité doit être établie par un contrôle COFRAC post-travaux. Sachez que MaPrimeRénov' prend en charge des travaux jusqu'à 100 m2 de murs à isoler, au-delà il n'y a plus d'aide.


Certificats d'Economie d'Energie (CEE)


Le dispositif des CEE repose sur le principe du pollueur-payeur, à qui l'Etat impose une obligation de réalisations d’économies d’énergie. Ces entreprises de fourniture d’énergie proposent des aides pour la réalisation de ce type de travaux s’ils sont effectués par un professionnel reconnu garant de l’environnement (RGE). Il permet notamment de financer des travaux d’isolation thermique ou d’installation d’un chauffage plus performant.



Pour l’isolation des murs, la prime au m2 est en moyenne de 6,93 euros, soit 33% de moins pour les logements chauffés à l’électricité et même 58% pour les logements chauffés au combustible.


Pour plus de détails sur les critères d'éligibilité aux aides CEE pour l'isolation des murs extérieurs, retrouvez les détails de la fiche BAR-EN102 (bâtiment résidentiels), de la fiche BAT-EN102 (bâtiment tertiaires) et de la fiche BAT-EN102 (bâtiment industriels) sur le site de l'ADEME.


Chèque énergie


Versé chaque année dans le courant du mois d’avril, le chèque énergie est nominatif et permet de régler des factures d'énergie ou de financer des travaux de rénovation énergétique. Pour 2022, son montant, calculé en fonction de votre revenu fiscal de référence et de votre consommation, oscillant entre 48€ et 277€.


Le chèque énergie est destiné aux personnes ayant des ressources modestes. Il a été généralisé en 2018 pour remplacer les tarifs sociaux de l'énergie, et c’est l’administration fiscale qui établit chaque année la liste des bénéficiaires.


Financements & prêts


Depuis 2022, le Prêt avance rénovation, prévu par la loi Climat et résilience, est proposé par le Crédit Mutuel et la Banque Postale. Ce prêt avance rénovation permet de rembourser la capital emprunté au moment de la vente du bien ou de la succession, tout en valorisant l’amélioration énergétique du bien apportée par les travaux. Pour rassurer les établissements bancaires, l’État met en place une garantie à hauteur de 75% de la perte éventuellement encourue par les banques pour les ménages les plus modestes.


Accessible sans conditions de ressources, l'éco-prêt à taux zéro est un prêt sans intérêt, remboursable sur un maximum de 15 ans, avec un plafond fixé à 30 000 euros. L’éco-prêt à taux 0 doit concerner une résidence principale ou un logement destiné à le devenir, et dont la construction est achevée depuis plus de deux ans. Il peut être contracté auprès de toute banque signataire d’une convention avec l’État.


Réduction de la TVA


Comme tous les travaux d'amélioration des performances énergétiques réalisés dans un logement achevé depuis plus de 2 ans, les travaux d'ITE sont également encouragés par l'Etat via une réduction de la TVA à 5,5%.


Aides régionales


Dans certaines régions, des aides peuvent venir compléter ces dispositifs. Pour en savoir plus, vous pouvez vous renseigner auprès des services dédiés au sein de votre région. Nombreuses d'entre-elles ont déjà communiqué activement au sujet de l'ITE, comme l'ALEC de Lyon par exemple.



Conclusion sur l'isolation par extérieur pour la rénovation énergétique


Une meilleure isolation d'un bâtiment résidentiel, tertiaire ou industriel apporte un meilleur confort de vie ou de travail. La consommation en énergie baisse également, car vous avez besoin de moins de chauffage ou de climatisation pour vous sentir à l’aise chez vous, ou au bureau.


Sur le long terme, vous réalisez aussi des économies puisque vous consommez moins d’énergie. L’isolation thermique des murs par l’extérieur combine performance et simplicité de réalisation, mais elle reste coûteuse, même avec les aides.



53 vues0 commentaire

Comments


bottom of page